Bouygues Immobilier choisit l’éco-pâturage à Cormeilles-en-Parisis !

Article
Publié le 18/04/2018 Aménagement urbain durable Bouygues Immobilier UrbanEra
L’agriculture réapparaît dans la ville depuis quelques années à travers des formes très diversifiées. Les initiatives d’agriculture urbaine séduisent par tous les services et le dynamisme qu’elles apportent dans les quartiers. C’est dans ce cadre que UrbanEra, la direction générale d’aménagement urbain de Bouygues Immobilier, a choisi l’éco-pâturage pour gérer de manière écologique le futur quartier en bord de Seine de Cormeilles-en-Parisis. Eclairage. 
éco-paturage

Un lâcher de mouton sur le site de l’ancienne cimenterie Lafarge ? Vous ne rêvez pas, cette action a bien eu lieu à Cormeilles-en-Parisis début mars. une soixantaine de moutons d’Ouessant, réputés pour leur petite taille et leur facilité d’entretien, ont été lâché sur 10 hectares du futur quartier en bord de Seine, en partenariat avec la société Ecomouton.

Une initiative insolite, écologique et économique qui répond pleinement à un des axes RSE de Bouygues Immobilier visant à intégrer la nature en ville et à respecter la biodiversité.

L’éco-pâturage est une méthode alternative d’entretien des espaces verts, par laquelle l’installation de moutons permet d’éviter la tonte classique mécanique. La tonte écologique par les moutons favorise la biodiversité sur le site (ils font venir les insectes qui ne sont plus broyés par les tondeuses) et contribue à la réintégration de la nature sur les friches industrielles. L’éco-pâturage constitue également un support pédagogique via des activités qui peuvent être organisées avec les écoles mais également un moyen de créer du lien social dans les quartiers.

Cette première bonne pratique pourrait être renouvelée sur de nombreux projets car elle intègre complètement les axes de développement de notre politique RSE et constitue une « bêle » solution. 

"Par cette initiative, nous concrétisons nos ambitions en matière de développement durable sur le quartier. Cette initiative nous permet également de recréer des liens avec les partenaires, en s’affranchissant du cadre habituel, avec un investissement minimal pour cette technique low tech." Clara Lerosier, chef de projets UrbanEra.

 

En savoir plus sur Ecomouton

Ecomouton, leader français de l’éco-pâturage avec plus de 80 installations réalisées, dispose d’un cheptel de 4 000 moutons d’Ouessant. Le recours à l’éco-pâturage, outre ses impacts écologiques, permet aux entreprises de diminuer leur budget tonte d’environ 20%.

Les moutons ont l’avantage d’être faciles à mener et  d’être résistants aux maladies. De plus, leur poids plume permet de ne pas abîmer les pelouses. « Le mouton est une espèce grégaire c’est pourquoi nous avons décidé de les implanter au minimum par deux. Un seul ovin peut entretenir 1 000 m2 de terrain à l’année », précise Silvain Gérard, dirigeant d’Ecomouton. Et de poursuivre : « Le mouton d’Ouessant était une race en voie de disparition car l’homme ne l’utilise pas pour l’élevage. Il ne donne que très peu de viande et sa laine n’est pas terrible. Nous, on leur a donné un métier ! ».

Les clients sont très variés : sièges sociaux, industries, stations d’épuration, entrepôts logistiques, écoles, hôpitaux, prisons, centrales solaires, etc. Près de 500 moutons entretiennent actuellement les pelouses de 17 entreprises en France dont Renault, Storengy (groupe GDF-Suez), ID Logistics, Exapaq et Nature & Découvertes.