François Bertière interviewé par trois étudiants

Article
Publié le 07/06/2017 Bouygues Immobilier
Le 24 janvier, François Bertière a répondu aux questions de trois étudiants invités à Galeo, le siège de Bouygues Immobilier. Parmi les nombreux sujets abordés, l’innovation s’est imposée comme le thème central des discussions : dans la société, dans l’immobilier, et chez Bouygues Immobilier.
ETUDIANTS
ETIENNE PAGE (ECOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSEES, HEC)

Etienne Page

LE BIM BOULEVERSE LA DONNE EN MATIÈRE DE CONSTRUCTION : COMMENT CELA MODIFIE-T-IL VOTRE FAÇON DE TRAVAILLER ?

François Bertière : Le BIM (Building Information Modeling) est une technique d’optimisation de la conception qui permet de partager les données en temps réel. Elle nous apparaît comme une fantastique opportunité de progresser en productivité et en qualité. Autre atout du BIM : il permet de voir loin et d’anticiper des actions sur tout le cycle de vie des bâtiments (personnalisation, visites virtuelles en 3D, entretien prédictif des bâtiments, etc.)

FAVORISEZ-VOUS LE RECRUTEMENT D'ÉTUDIANTS PRÉSENTANT DES DOUBLES COMPÉTENCES ?

François Bertière : Un double diplôme est un avantage certain à l’embauche au sein de nos équipes. La promotion immobilière est un métier complexe, particulièrement à l’échelle des quartiers où nous intervenons avec notre concept UrbanEra. L’agilité et la polyvalence sont de mises ! Les doubles diplômes apportent une largeur de vue et une richesse de compétences très utiles pour une entreprise comme la nôtre, qu’il s’agisse de sciences « dures »  ou de sciences humaines.

ELISE LECUYER (ECOLE DE DESIGN DE NANTES)


elise lecuyer

QUELLE EST VOTRE VISION DU DESIGN ET SES APPORTS DANS LES MÉTIERS DE LA PROMOTION IMMOBILIÈRE ?

François Bertière : Nous ne sommes pas complètement maîtres du design de nos bâtiments, notamment extérieur, car nous nous insérons dans un espace urbain. Nous intégrons toutefois le design dans nos préoccupations et nos projets, notamment pour l’aménagement des espaces intérieurs, et ce en partant d’une réflexion approfondie sur les usages de nos clients. Notre concept de tiers-lieux Nextdoor en est une illustration exemplaire.

QUELLE EST VOTRE VISION DE LA VILLE DURABLE ?

François Bertière : Pour moi, la ville durable ce n’est pas une question de forme urbaine. C’est la capacité à produire une vision intégrée de tous les aspects qui concourent à la durabilité de nos opérations : économie de matières premières, mixité des usages, sociale et générationnelle, mutualisation  énergétique, mobilité et réversibilité, etc. La ville durable c’est, à titre d’exemple, savoir mettre en œuvre des solutions digitales de gestion de parkings mutualisés entre logements et bureaux.

CORALIE COUTELLEC (ECOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSÉES/ECOLE D’ARCHITECTURE MARNE-LA-VALLÉE)

coralie coutellec

NE SERAIT-IL PAS "D'INTÉRÊT PUBLIC" D'INTÉGRER DES GROUPES DE RECHERCHES EN ARCHITECTURE AU SEIN MÊME DE BOUYGUES IMMOBILIER ? 

François Bertière : Nous  ne sommes pas des architectes mais nous travaillons en étroite proximité avec eux - c’est notamment le cas de notre cellule R&D - et nous veillons à développer la culture architecturale de nos collaborateurs afin qu’ils entretiennent un dialogue fait d’expertise et de respect avec les architectes.

L’IMMOBILIER DURABLE EST-IL FORCÉMENT PLURIDISCIPLINAIRE ?

François Bertière : Il l’est et le sera plus en plus. Pour réinventer le logement, le bureau, la ville, pour répondre aux usages demain, pour concevoir avec le BIM, nous avons besoin d’expertises diversifiées et pointues : thermiciens, urbanistes, spécialiste des matériaux, « data analyst », etc.

A lire aussi...