Communiqué de presse

Strasbourg, laboratoire pour les processus de concertation

Bouygues Immobilier communiqué de presse
Fondation Demain la Ville

Une centaine d’experts et citoyens se sont réunis, à l’initiative de l’Observatoire de la Ville, sous l’égide de la Fondation d’Entreprise Bouygues Immobilier, sur la question de la concertation et des dispositifs innovants mis en œuvre autour des grands projets strasbourgeois.

Mobilité, évolution des offres de services et de commerce, technologies numériques, modification des relations sociales … la proximité est en train de se réinventer.
Face à ces enjeux, les acteurs de la ville se mobilisent et expérimentent les nouvelles modalités de concertation. Les processus et les outils conçus et développés à Strasbourg offrent aujourd’hui un socle expérimental de référence pour les collectivités soucieuses d’associer plus étroitement les habitants à la fabrication des villes.

Animé par Alain Bourdin, sociologue urbaniste et Nicolas Louvet, expert des questions de mobilité, entourés de Françoise-Hélène Jourda, architecte et de Michel Pazoumian, urbaniste, spécialiste de l’aménagement commercial, tous membres permanents du Comité éditorial de l’Observatoire de la Ville, le débat a réuni près de 100 personnes, élus, décideurs, étudiants et citoyens mobilisés sur l’avenir de leur ville.

Pragmatisme, modestie et méthode sont, pour Alain Jund, adjoint à l’Urbanisme de la Ville de Strasbourg, les préalables au processus de concertation. « Une page blanche pour le projet à écrire, un cadre de page définissant clairement les contraintes, une marge de manœuvre pour associer effectivement les apports et attentes des habitants » ; une démarche qui requiert du temps pour être menée à bien. Cinq ans ont été par exemple nécessaires pour développer l’atelier de projet du Quartier Danube - mobilisation des citoyens en fonction des échelles du projet, temps d’information et d’apprentissage, temps des échanges et du débat, temps de la décision technique, politique et fabrication du projet intégrant le dialogue compétitif.

Dans ce cadre, Alain Bourdin souligne l’importance de la phase d’apprentissage nécessaire pour les citoyens impliqués dans les processus de concertation. Conçus pour répondre aux enjeux des différentes échelles territoriales, les outils méthodologiques aujourd’hui mis en œuvre dans les conseils de quartier, les ateliers de projet, l’atelier urbain, présentés par Cécile Caffier, Chef de projet Atelier Urbain, Ville et Communauté Urbaine de Strasbourg, militent pour une réelle prise en compte de la temporalité, très en amont de projets urbains souvent complexes.

Une réflexion partagée par Michel Pazoumian. La prise en compte dans le cadre de la concertation des enjeux de la collectivité, des besoins des citoyens et les  projets des développeurs commerciaux  est la bonne voie pour un aménagement commercial efficace, raisonné et durable.

« Se donner les moyens d’apporter de l’intelligence citoyenne enrichissant le regard des spécialistes », tel est l’enjeu souligné par les animateurs.
Encore faut-il savoir mobiliser les citoyens. La campagne d’intérêt public, présentée par Philippe Delangle, dirigeant de l’agence Dans les villes et concepteur du dispositif de communication pour la démocratie locale, affiche l’ambition strasbourgeoise pour une large mobilisation des citoyens sur les processus de concertation.

Autre lieu, autres enjeux et une culture de la médiation : Samuel Monbaron, juriste et médiateur, milite pour sa part pour un recours plus systématique à l’intermédiation par un tiers neutre entre les citoyens et la puissance publique. Sur l’exemple des travaux de concertation menés à Neufchâtel (Suisse), ce processus a permis une bonne gestion d’un contexte conflictuel au profit d’une plus grande richesse dans l’élaboration collective.

Volonté d’ouverture des élus, définition claire des possibilités d’évolution des projets – cœur du sujet pour Françoise-Hélène Jourda - nécessité d’une médiation entre les citoyens et la puissance publique, qualité des outils d’information, gestion de la confrontation, tels sont, dans la conclusion présentée par Alain Bourdin, les conditions à même de créer la relation de confiance, base d’un processus de concertation réussi.

Plus d’informations : strasbourg.eu
Le débat prochainement en ligne sur : observatoire de la ville

Contact presse

Niki Fontaine

Caroline Wehbe

Bouygues Immobilier

Depuis toujours, Bouygues Immobilier se donne pour mission d’impulser une nouvelle conception de la ville. Une ville harmonieuse, solidaire et respectueuse, une ville qui fait place à la vie.